Sélectionner une page
Cuba, au delà des couleurs | Edt. Les Bains Révélateurs | Photos de Justine Darmon
Cuba, au delà des couleurs | Edt. Les Bains Révélateurs | Photos de Justine Darmon
Cuba, au delà des couleurs | Edt. Les Bains Révélateurs | Photos de Justine Darmon
Cuba, au delà des couleurs | Edt. Les Bains Révélateurs | Photos de Justine Darmon
Cuba, au delà des couleurs | Edt. Les Bains Révélateurs | Photos de Justine Darmon
Cuba, au delà des couleurs | Edt. Les Bains Révélateurs | Photos de Justine Darmon

Livre : Cuba, Au delà des couleurs - Justine Darmon

Livre de photographies en noir et blanc sur Cuba.
120 pages reliés broché – Editions Les bains Révélateurs
Format : 16,5 x 24 cm
1ère Edition à 100 exemplaires signés et numérotés par l’auteur

Catégorie :

25,00

Exemplaires disponibles

Description

Baroque, tropicale et paradoxale, Cuba m’a semblé figée dans une autre époque. J’ai voulu montrer ce qui m’a touché dans ce pays hanté par les contradictions : pays de traditions dont la pauvreté est une des conséquences de 30 ans d’embargo, dont le peuple fier et révolutionnaire, ne cesse de combattre, de travailler, de se souvenir, mais aussi de rire, de chanter, de danser car il conserve la fraîcheur si précieuse de l’enfance. J’ai choisi des images monochromes car les émotions provoquées par la beauté du pays et la rencontre de ses habitants vont bien au-delà du kaléidoscope de couleurs solaires qui sont l’image d’Épinal de l’île…

Oui, Cuba a quelque chose d’onirique pour le voyageur mais c’est aussi (surtout) une société où l’âpreté de la réalité n’empêche pas l’espérance.

Ces photographies sont un hommage aux cubains qui, malgré leurs blessures, leurs failles et leur pauvreté forment un peuple dont le sens de l’accueil et la générosité se lit dans les regards graves qui nous touchent au plus profond de nous-même.

Justine Darmon

Informations complémentaires

Poids 0.315 kg

Lorsque le voyageur désorienté débarque à La Havane, c’est la tête pleine de cartes postales en couleur. Confronté à la réalité, l’étranger doit ranger ses clichés. Justine Darmon vous invite à un parcours rare et singulier. Dans une succession de tableaux typiques, l’artiste révèle l’âme de Cuba. Plongée en monochromie.
Chaque mur, chaque ride, chaque paysage, chaque rire réveille les refrains populaires. Comme un air de guajira, de trova, de música campesina. A la fin du chemin, sur cette terre devenue familière, c’est étonné que le visiteur réalisera s’être retrouvé. La promesse d’un inévitable retour.

Yannick Le Maintec, auteur du blog “Le jazz et la salsa” – Le Monde