Sélectionner une page

Ambivalences

Contes et légendes de l'humanité

«Ambivalence : tendance à éprouver ou à manifester simultanément deux sentiments opposés à l’égard du même objet».

La définition froide d’un mot cache toujours les nuances et les aspérités que l’existence, l’histoire (la petite et la grande) et le temps lui impriment.

En sondant le rapport masculin-féminin, mais également celui que nous avons tous avec nos propres intimité et esprit, Justine Darmon propose une lecture à la fois sensuelle et rugueuse de nos émotions, de nos peurs comme de nos espoirs.

A travers les corps qui incarnent dix chapitres de la mythologie grecque, la photographe nous invite à plonger dans notre intériorité et notre corporéité, dans leurs incessants affrontements, mais également dans les mouvements contradictoires ou complémentaires qui guident nos vies, nos relations, nos trahisons.

Il s’agit d’une interprétation sensuelle des luttes et des alliances qui se nouent entre nous, mais également du combat que nous menons avec nous-mêmes pour survivre, exister, essayer de vivre en harmonie avec les valeurs nobles desquelles nous nous efforçons de nous rapprocher.

Si chaque mythe porte en lui-même une issue précise, le passage d’un mythe à l’autre, révèle combien rien n’est fixe.

Au contraire, nos forces et nos faiblesses nous font passer de la complicité en l’affrontement, de la concorde au chaos.

A travers chaque histoire, d’Orphée à Médée, de Pan à Hécate, en passant par Psyché et Eros ou Hermaphrodite et Salmacis, Justine Darmon donne chair et âme aux conflits et accords qui jalonnent le parcours humain.

Les questions sont posées, les réponses ne s’imposent qu’un temps et nous voilà à nouveau bringuebalés par nos sentiments, nos émotions, nos actes.

Inexorablement hommes et femmes jouent la même comédie. Ni victoire, ni défaite, ni repos. C’est le temps qui domine et qui sans relâche initie le nouveau chapitre d’un livre sans fin.

Ces dix chapitres de la mythologie mis en scène par Justine Darmon interviennent entre eux comme le flux et le reflux des vagues. Jamais identiques, mais creusant le même sable.

Et le crissement infini du ressac, de densité variable, comme l’écho plus ou moins violent de nos actes et de nos décisions.

Olivier Bourgoin – Agence Révélateur

Eprouvez-vous de l’intérêt pour cette série ?

Voir les tarifs des tirages disponibles de cette série

Toutes les photos individuelles du Projet Ambivalences sont tirées en 5 exemplaires maximum tous formats confondus + 3 exemplaires des séries complètes comportant 9 photographies. Contactez-moi pour connaitre la disponibilité de votre choix.

Vous pouvez acquérir des tirages de ces photographies au tarif et formats suivants :

Quelques raisons de franchir le pas :

  • Tirage photo pigmentaire en digigraphie sur papier Fine art Baryta 325 g/m²
    Contrecollé sur Alu Dibon de 3mm + encadrement en Caisse Américaine noire

– 60×60 cm : 860.00 €
– 80×80 cm : 1200.00 €
– 120×120 cm : 1850.00 €

    

  

  • Série complète (en 3 ex maximum)
    Format de chaque image : 20 x 20 cm | Tirages pigmentaires en digigraphie s/Fine art Epson Cold Press Bright contrecollés sur Alu Dibon 2 mm | Encadrement de chacune des photos en bois noir sans vitre (22 x22 cm) | Série montée sur châssis entoilé

    – 80×80 cm : 1700.00 €

    Série Ariane -Ambivalences

 

  • Tirage seul de type pigmentaire sur papier Canson Infinity Aquarel Rag 310g | non encadré

    30×30 cm avec marges : 300.00 €

 

  • Tirage seul pigmentaire sur papier MOAB photo Entrada Rag Bright 300g/m2 | non encadré

    60×60 cm sans marges : 630.00 €

Vous souhaitez montrer cette série dans vos locaux ou acquérir un tirage en particulier ? Faites-le moi savoir en m’envoyant un courriel ci-dessous

5 + 15 =